Roark

  • March 12, 2020
  • WORDS BY Beau Fleminster
  • PHOTOS BY Drew Martin & Drew Smith

Journey Through Jakarta

Le chaos symbiotique de tout ça

It's hot, the downtown Jakarta traffic is flowing at an incandescent pace, and all that matters is not losing your line amidst the madness. It feels like the most dangerous ride of your life until a family of six flies past you, half of which are asleep. Somehow this eases your stress.

La vue de Java à moto est un brouillard

... accélérant et freinant sans cesse sur les routes encombrées comme des artères bouchées, se faufilant malgré tout à travers la jungle urbaine. Mais si vous plissez les yeux afin d'essayer de les détendre, vous réussirez à avoir de brèves mais splendides visions du chaos à travers ce brouillard. Hallucinations. La fièvre fait rêver. On dit que les délires d'un rêve enfiévré sont dus à l'augmentation de la température du cerveau, perturbant les processus cognitifs normaux, pourtant je n'ai pas l'impression que ce soit le cas d'aucun d'entre nous. C'est juste Java. C’est juste l’Équateur. Il fait juste chaud. Et peut-être que nous avons tous un peu peur de la faim : nous sommes en plein mois sacré, c'est le jeûne général pendant la journée donc la plupart des Warungs (restos en bord de route) sont fermés jusqu'au coucher du soleil. C'est alors qu'une famille entière de six personnes, agglutinée sur une seule moto, et dont deux des quatre enfants dormant littéralement malgré les bosses, les klaxons et les chants religieux hurlants du crooner local Allahu Akbar, arrive à doubler Jamie "The Chief" Thomas, Jonno Gaitan et Jack Bailey dans un nuage de pot d'échappement. Les trois hommes décident alors qu'il est officiellement temps de changer de mode de transport. Dans ce trafic, trouver des bons spots de skate autour de la mégalopole qu'est Jakarta peut finalement aussi bien se faire en skateboard. Du coup, les gars troquent leur moto contre leur board. Et ils rident et explorent…

Plans inclinés, rails & cours

En fait, seuls Jamie et Jonno skatent. Pas plus tard qu'hier, Jack a reçu un caillou dans l'œil gauche, alors qu'il était sur son vélo, déchirant presque sa cornée. Pas au top aujourd'hui avec un pansement de gaze frais, Jack est devenu malgré lui One Eyed Jack, et nous fait l'interprète, traduisant l'indonésien qu'il a appris tout seul durant son adolescence. Tandis que Jamie Thomas et Jonno trouvent de petits plans inclinés, des rails et des cours trippantes à skater, il est difficile de dire ce qui est le plus étonnant à regarder : un jeune Jonno aux yeux écarquillés d'émerveillement par les impressions, les odeurs, les sons et les goûts de son tout premier voyage en Asie, ou bien les enfants du coin qui se regroupent systématiquement autour des deux skaters, ébahis par cette magie noire étrangère. Parfois, le robinet céleste de Jakarta s'ouvre et les averses de la mousson arrêtent la session, offrant alors un bref répit à la chaleur. En route vers un ancien chantier naval qui pourrait offrir un certain potentiel de spots skatables aux gars, Jamie et Jono s'attrapent des déjeûners Nasi Uduk dans une charrette (l'une des rares à vendre de la nourriture en ces temps de jeûne), et Jono s'émerveille de son repas enveloppé dans une feuille de bananier : encore une autre "première" pour lui. Après que les gars aient exploré à fond l'ancien port ensoleillé, en skate mais aussi en bateau, le crépuscule commence à tomber, et des foules affamées, car à jeun depuis l'aube, envahissent les rues au fur et à mesure que la nuit s'installe. Errant dans un marché frénétique regorgeant de nourriture, One Eyed Jack se commande sans hésiter ses mets locaux préférés tandis que Jamie et Jonno tâtonnent avec les menus, apprenant finalement les deux petits mots magiques en indonésien qui devraient pouvoir vous nourrir sans trop de confusion : Nasi Goreng (du riz frit).

WORLDLY VIEWS

SHOP NOW

The Chief profite d'un moment de répit et d'une superbe vue au sommet d'un gratte-ciel solitaire.

Vues d'en haut

"Les enfants du coin se regroupent systématiquement autour des deux skaters, ébahis par cette magie noire étrangère ..."

Jonno, tracté par un local de Jakarta, quelques instants avant une averse del mousson.


ajouter au panier Adding... Thank you!
Français
Français